2021 : une année record pour les introductions en bourse !

Les bourses globales ont accueilli, au cours de l’année écoulée, plus the 2 682 nouvelles entreprises. Ces introductions en bourse ont, dans l’ensemble, permis de lever près de 600 billions de dollars de fonds, un record. L’année 2021 est également marquée par l’importance prize par les SPACs, ces sociétés introduites and bourse afin the lever des fonds leur permettant d’acquérir une société déjà existante.

Plus the 600 billions de dollars levés via des introductions en bourse en 2021

Selon l’étude Global IPO Watch du cabinet PricewaterhouseCoopers, il ya eu, à l’échelle global, 2 682 introductions and bourse au cours de l’année 2021. Le nombre d’introductions boursières progresse ainsi de près de 90 % par rapport à 2020. Les montants levés sont également en forte progression : 608 milliards de dollars, contre 330 « seulement » en 2020. En terms d’introductions en bourse, comme de performances, 2021 constitue ainsi une année remarquable pour les marchés financiers

Introductions en bourse à l'échelle global
Plus de la moitié des montants levés en 2021 l’ont été sur le continent américain (346 billions de dollars, soit 57%), où les sociétés cotées dédiées à des acquisitions (SPACs) ont joué un rôle important. Suivent ensuite l’Asie (162 billions de dollars, 27%) et l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique (99 billions de dollars, 16%). À elles seules, les bourses états-uniennes et chinoises ont collecté les deux tiers des montants générés par les introductions boursières globals en 2021.

Quels secteurs les bourses ont-elles financés en 2021 ?

Uneanalyse de la répartition sectorielle des introductions en bourse montre l’importance prize au cours de l’année écoulée par les SPACs† elle elles seules, ces sociétés ont collecté près de 172 billions de dollars, soit 28% du montant total levé au cours des introductions boursières de 2021. leur permettant d’acquérir une société déjà existante et ne disposent donc pas d’activité commerciale propre.

Pourquoi les entreprises s’introduisent-elles en bourse ?

Les raisons poussant une entreprise à s’introduire en bourse sont multiples. L’accès à un marché financier permet, tout d’abord, à une entreprise de diversifier ses sources de financement et de lever de nouveaux capitaux. En outre, il entraîne un accroissement de la liquidité des titres (par exemple, des obligations) déjà émis. L’introduction en bourse permet également d’élargir la base actionnariale et offre aux primo-actionnaires et fondateurs la possibilité de se retirer. C’est d’ailleurs souvent avec la perspective de “sortir” en bourse que les fonds de capital-investissement (private equity) soutiennent des entreprises à leur début.

Derrière les SPACs, les sociétés ayant levé les montants les plus élevés lors de leur introduction and bourse exercent dans lesson secteurs technologiques (92 billion dollars, or 15 %), des biens de consommation (89 billion dollars, 15%) and the l’industry (67 billion dollars, 11%).

Répartition sectorielle des montants levés lors des introductions en bourse

At-il été rentable d’investir dans les entreprises introduites en bourse ?

Investir dans les sociétés lors de leur introduction en bourse ne s’est généralement pas révélé rentable† Selon les calculs de PwC, près de 57% des sociétés introduites en bourse en 2021 offers a yield inferior à celui du marché, mesuré à travers l’indice MSCI World. Aux États-Unis, le constat est encore plus prononcé : seules 2 % des entreprises introduites en bourse ont connu une performance supérieure à celle du marché. Ainsi, si une introduction en bourse est, le plus souvent, synonyme de perspectives de croissance pour la société concernée, elle n’est pas nécessairement une bonne affaire pour les investisseurs – au moins à court terme.

Leave a Reply

Your email address will not be published.