3 obligations et 2 actions pour profiter de la vigueur du dollar

En cette period de grande incertitude, le dollar démontre, comme il l’a fait à plusieurs reprises par le passé, son caractère de valeur refuge et parvient à tirer son épingle face aux autres devises fortes, euro en tête. Et alors que la Banque Centrale Américaine n’en est qu’au début de son processus de resserrement monétaire, susceptible de soutenir le billet vert, le moment n’est sans doute pas trop tard pour prendre le train en marche.

Résilience de l’économie et différentiel de taux favorable

Le billet vert peut notamment compter sur un différentiel de taux qui lui est favorable. Comprenez par-là que les placements en dollar reports davantage que ceux en euro, ce qui incitent les investisseurs à se tourner vers les placements dans ladite devise.

A ce titre, Bank of America faisait remarquer dernièrement que les investisseurs continuent de privilégier les actions américaines et se détournent des valeurs européennes.

Au cours de la premier semaine de juin, les fonds actions mondiaux on ainsi attiré 12 billions de dollars là où ceux axés sur les actions européennes ont enregistré des sorties pour la 17e semaine consécutive. In parallel, le montant investi dans les fonds actions américains a totalisé 13.2 billions de dollars, la cinquième semaine d’entrées.

Au-delà des aléas monétaires, il est bon de rappeler que le dollar reste la devise de la première économie global, là où l’Europe et son économie vont souffrir de la guerre en Ukraine, non seulement du fait de sa proximité aussiographique mais the sa dependance aux hydrocarbures russes. The pétrole et le gas de schiste qui seront à l’avenir davantage exportés des Etats-Unis vers l’Europe seront ainsi de nature à soutenir l’économie américaine et sa devise.

Investir en dollar est d’autant plus interesting qu’en margin de la correction boursière des derniers mois, la plupart des grands noms de l’économie américaine ont perdu plus the 20% en bourse, the quoi peut-être rentrer à bon compte.

Il en va the même sur le marché obligataire, où il est désormais possible d’obtenir des returns de plus the 4% avec des émetteurs de qualité.

3 obligations and dollars

Nike: an annual return of 3.70%

Bénéficiant d’une notation de haute qualité (rating AA-chez Standard & Poor’s), l’obligation que s’engage à rembourser Nike en 2027 offer an yield annuel de 3.70%, sur base d’un cours proche de 95% du nominal. L’obligation est accessible au plus grand nombre, car libellée par denominations de 2,000 dollars. On ne present bien sûr plus la firme à la virgule, marque globalment connue au chiffre d’affaires annuel de 44 billions de dollars.

Kraft Heinz: un return annuel the 4.40%

L’obligation Kraft Heinz à maturité 2026 propose pour sa part un yield annuel de 4.40%. Egalement libellée par denominations de 2,000 dollars, la valeur se négocie à 95% du nominal, avec un rating BBB- chez Standard & Poor’s. Le géant de l’agro-alimentaire s’appuie sur un permanent portfolio de marques Internationales et plus locales dans de nombreux pays. S’il est connu pour être le roi du Ketchup, il l’est également avec une series de labels comme Capri Sun, Kraft, Oscar Mayer, Philadelphia ou encore Velveeta.

Hyundai Capital America: an annual return of 4.90%

Toujours par denominations de 2,000 dollars et notée BBB+, l’obligation Hyundai Capital America 2027 poster with an annual return of 4.90%, sur base d’un cours de 88% of nominal. HCA propose des solutions Financières aux quelque 1,600 concessionnaires américains de la marque éponyme mais aussi Genesis et Kia. La société offre également des solutions indirectes de financement et de location de véhicules à près de deux millions de clients privates.

2 actions and dollars

Amazon: repli de 35 pour cents depuis le début d’année

Les valeurs technologiques, dites aussi de croissance, sont assurément cells qui souffrent le plus de la correction boursière. Pour autant, certaines valeurs n’en restent pas moins dignes d’achat, ne fut ce que compte tenu de leur statut de leader sur le marché qu’elles occupent. On pense à Amazon, non seulement leader mondial du commerce en ligne, mais aussi numéro deux mondial du cloud computing, à savoir l’hébergement de données et de services en tous genres destinés aux entreprises. L’action a par ailleurs été divisée par 20 il ya quelques jours (dernier cours de cloture de 109 dollars), ce qui la rend davantage accessible à tous les portfolios.

Netflix: repli de 70 pour cents depuis le début d’année

Netflix est also leader de son secteur qu’est le service à la demande en ligne. Il en est d’ailleurs le pionnier. Depuis le 1er janvier, l’action a chuté de 70%, consécutivement à l’annonce de perspectives moins encourageantes et en marge de la première baisse d’abonnés annoncée par la société depuis sa création au titre du premier trimestre. Il n’empêche, la chute de la valeur peut paraître démesurée, Netflix pouvant s’appuyer sur 200 millions d’abonnées et une predominance de plus en plus forte des actors du streaming au détriment des salles de cinéma.

Leave a Reply

Your email address will not be published.