A suivre aujourd’hui… Renault – 02/06/2022 at 08:11

(AOF) – Renault Group et Managem Group ont annoncé la signature d’un « memorandum of understanding » visant à sécuriser l’approvisionnement en sulfate de cobalt bas carbone et responsible pour les batteries électriques. L’accord prévoit la fourniture par Managem de 5 000 tonnes de sulfate de cobalt par an pendant une période de 7 ans, à partir de 2025. Après une étude d’ingénierie, Managem prévoit d’investir dans la construction d’une future usine située au sein du complex industriel de Guemassa au Maroc afin the transformer le minerai de cobalt and sulfate de cobalt.

A travers ce partenariat, Renault s’assurera d’un approvisionnement significatif, représentant une capacité annuelle de production de batteries jusqu’à 15 GWh.

AOF – EN SAVOIR PLUS

Points clés

– Quatrième constructeur automobile mondial créé en 1898 et present sous les marques Renault, Dacia, LADA, Alpine et Mobilize ;

– Positionnement industriel mondial, avec un chiffre d’affaires de 46.2 Mds€ réalisé pour plus de 50 % hors d’Europe et avec des positions fortes dans 9 pays : France, Russie, Italy, Turquie, Espagne, Belgique-Luxembourg, Roumanie, Morocco and Pologne ;

– Chiffre d’affaires réalisé at 93 % par l’automobile, dont 6 % par le constructeur russe Avtovaz ;

– Modèle d’affaires : repositionnement sur les véhicules de taille intermédiaire, sur la qualité de l’offre en véhicules électriques ou hybrids et les services flexibles ;

– Capital détenu at 15% (29.05%de droits de vote) par l’Etat français, at 15% par la filiale Nissan, and at 3.61 % (5.88%) par les salariés, le conseil d’administration the 17membres étant présidé par Jean-Dominique Senard, Luca de Meo étant director général ;

– Bilan fragile avec un ratio d’endettement de 142.5 % sur 27.9 Mds€ de capitaux propres, les disponibilités atteignant 21.9 Mds€.

Enjeux

– Strategy “Renaulution” and 3 stages :

– résurrection jusqu’en 2023 : autonomie des marques, rationalizations des plateformes de 6 à 3, offre “environment de gamme” portée à 40% des revenus contre 15%, margin opérationnelle de +3%, autofinancement libre de 3 Mds€,

– renovation from 2023 to 2025 par le renouvellement des games,

– “renaulution” : montée en puissance de l’utilisation de l’hydrogène dans les véhicules professionnels avec un objectif de part de marché de 30 % and 2030 ;

– Strategy d’innovation focalisée sur la connectivité, les services et le véhicule électrique, fondée sur une R&D at 4.4 % :

– réseau d’experts, d’innovation labs (Californie, France, Israel), ReKnow Université dédiée à l’électrification, la cybersécurité des données…,

– partenariats : CEA et les pôles compétitivité Moveo, Sysematic et ID4Car…,

– project NeVeOS d’architecture électronique des véhicules,

– technology hybrid E-TECH et batteries françaises et décarbonées,

– partnerships : CEA, EnVision AESCMoveo, Sysematic, STMicro et ID4Car…,

– fonds d’investissement Renault Venture Kapital et Alliance Ventures pour le capital risk et l’accompagnement de start-up ;

– Strategy environnementale pour la neutralité carbone en 2040 en Europe et en 2050 dans le monde :

– objectif d’une gamme de véhicules privates tous électriques en Europe en 2030 via 23 Mds€ d’investissements d’ici 2027 et 5 plateformes communes ;

– économie circular de la mobilité portée par l’usine de Flins : reconditionnement industriel des véhicules d’occasion, recycling et réemploi des pièces et matériel, structures d’innovation et de recherche ;

– Dynamisme en Europe des véhicules E-TECH et 7 lancements de véhicules en 2022.

Defis

– Encore un fort impact au 1er semestre du manque de semi-conducteurs (perte total de 300 000 véhicules en 2022) et de l’inflation des matières premières ;

– Guerre Russie-Ukraine : fin de toutes les activités de Renault and Russie ;

– Lancement opérationnel de Mobilize, regroupant les services de mobilité, energie, financement, assurances et maintenance, visant 20% des ventes en 2030 ;

– Après un recul des ventes au 1er trimestre, objectifs 2022 revisés en bears : autofinancement opérationnel de l’automobile positif et margin opérationnelle de 3 %;

– Absence de dividende au titre de 2021.

Nouveau géant dans l’automobile d’occasion

Le marché, qui représente 400 billions d’euros en Europe, est soumis à un mouvement de concentration. Le groupe britannique Constellation a repris la plateforme de vente aux privates, CarNext. The objectif est the former un leader européen du secteur et de imposer face à d’autres leaders comme l’allemand AutoHero, le britannique Cazoo ou le français Aramis Auto. Les levées de fund s’accelèrent. Le britannique Cazoo an annoncé son introduction à la Bourse de New York via un Spac (Special Purpose Acquisition Company) pour over 1.6 billion dollars. L’allemand Auto1 Group a levé 1,8 billion d’euros à la Bourse de Francfort tandis que le français Aramis Group, filiale de Stellantis, a fait son entrée à la Bourse de Paris.

Leave a Reply

Your email address will not be published.