CAC40 : emploi américain, les bonnes nouvelles = mauvaises nouvelles – 05/08/2022 à 14:59

Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris.  (photo credit: Adobe Stock)

Le Palais Brongniart, ancien siège de la Bourse de Paris. (photo credit: Adobe Stock)

(CercleFinance.com) – Les marchés react negatively to US employment figures judged very robust (+528,000) and the Paris Bourse accelerates to 6,455, or -0.9%, which reduces the hebdomadary gain to a symbolic gain of +0.1%.

The Euro-Stoxx50 retreated by -1% (3,720), which brought the rise to +0.6% over the past week. A Wall Street, le Dow Jones est anticipé en repli de -0.8%, le S&P500 de -1.2%, et le Nasdaq devrait perdre plus de 1.5%.

The Dollar makes a bond of +0.9% against the Euro towards 1.014 and +1.1% against the Livre (the United Kingdom will be in recession during 4 quarters according to the BoE which predicts a negative PIB of -1 .5% en 2023).

Le rapport mensuel sur l’emploi aux Etats-Unis indicates that the US economy generated 528,000 non-agricultural jobs in July (372,000 in June), according to the Département du Travail, a number largely higher than the consensus of +250,000, et le taux de chômage s’est tassé de 0.1 point à 3.5%, revenant ainsi à son niveau d’avant Covid, début février 2020.

The rate of participation in the labor force is 62.1%, a level that is still 1.3 points lower than that of February 2020, and the average hourly income has increased to rythme annuel de 5.2%.

Par ailleurs, les créations de posts des deux mois précédents ont été revised, passant de 384,000 à 386,000 pour mai et de 372,000 à 398,000 pour juin, soit un solde de révision totale de +28,000 pour ces deux mois.

Le marché du travail reste donc l’un des derniers grands moteurs de l’économie américaine à tenir bon, avec des créations d’emploi toujours solides et un taux de chômage qui reste à un niveau très faible, traduisant une situation de plein emploi .

La prospect d’une multiplication des hauses de taux de la Réserve fédérale s’amplifie et les marchés obligataires reagissent negativament: les T-Bonds se retendent de +12.5Pts vers 2.80%, ce qui efface les gains de la semaine.

According to the CME Group FedWatch barometer, the market estimates that the probability of a 50-point increase in the Fed next month is 65%, and the probability of a quarter-point increase is 40%. .

En Europe, nos OAT et les Bunds se retendent de +6Pts à 1,415 et 0,864% respectively, les BTP affichent seulement +2Pts à 2,85% (‘spread’ ramené à tout juste +200Pts par rapport au Bund).

The investors ont pu prendre connaissance ce matin d’une hausse de la production en juin 2022 dans l’industrie manufacturière de l’Hexagone (+1.2% after +1%) comme dans l’ensemble de l’industrie (+1 .4% after +0.2%), selon des données corrigées des variations saisonnières et de jours ouvrables (CVS-CJO).

L’Insee, which publishes these figures, states that production increases again in capital goods (+3.5%) and transport materials (+2.8%), and rebounds in extractive industries, energy , eau (+2.4%) ainsi que dans l’agro-alimentaire (+2.2%).

The production of the second quarter of 2022 is superior to that of the same quarter of 2021 in the manufacturing industry (+2%). Sur l’ensemble de l’industrie, la hausse est sensibly more moderate (+0.2%) en raison de la baisse de la production énergétique.

La balance des paiements courants de la France sest tementement deteriorée au deuxième trimester, essentially du fait du renchérissement de la invoice énergétique, montrent des données publiés vendredi par la Banque de France.

The deficit of current transactions was established at 8.6 billion euros in CVS-CJO sur le quarter, soit une égradation de 7.5 billions par relation to a first quarter already in deficit (-1.1 billion).

Par ailleurs, la balance commerciale de la France a fait ressortir un deficit de près de 13.1 milliards d’euros au titre de juin, à compare à un deficit de 12.9 milliards le mois précédent, d’après les données CVS- CJO de l’administration des douanes.

Alors que la saison des résultats touche à sa sa fin, quelques poids-lourds européens doiven également déveiler aujourd’hui leurs comptes trimestriels, dont le giant German de l’assurance Allianz.

Dans l’actualité des values, Rothschild & Co publie au titre des six premiers mois de l’année, un résultat net part du groupe en baisse de 28% à 249 million d’euros, soit un BPA de 3.43 euros, malgré revenue increased by 2% to 1.38 billion euros.

Maurel & Prom publie pour le premier semestre 2022 un résultat net de 138 million de dollars, plus que quadruplé en comparaison annuelle (32 million un aupuravan), et un excédent brut d’exploitation de 250 million, en hausse de 113%.

Finally, Sanofi announced the establishment of a collaboration with the laboratory Innovent Biologics, which has a large footprint in China, aiming to put innovative drugs at the disposal of patients with difficult cancers to treat in this country.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.