Croissance économique et marchés financiers, memes enjeux ?

L’on constate que la croissance économique et les marchés financiers évoluent en parallelèle, preuve à l’appui, le Nasdaq a chuté au meme moment où la Fed reconnaît qu’une intervention de sa part est nécessaire pour bloquer l’inflation. Alors qui influence qui sur l’échiquier économique de la Bourse ou de la croissance ? Peut-on , en tant qu’investisseurs, continue à trader sans risque suite aux fluctuations économiques ?

La croissance impacte la Bourse

Une économie en crisis se caractérise par une perte de bénéfices pour les entreprises cotées en Bourse ce qui fait inexorablement baisser leur cours. a fait effet boule de neige et a entraîné une crisis banking puis économique qui a directement impactée les cours des entreprises concernées cotées en Bourse. La dernière crisis due au Covid-19 qui a gelé les actions économiques au level mondial (arrêt des extractions de matières premières, paralysie des industries, du commerce international…) a entraîné une chute des cours des Bourses puisque les profits attendus des entreprises cotées ‘ont pas été au rendezvous (au printemps 2020 le CAC 40 a chuté de 12.25%).

La Bourse impacte aussi la croissance

Cet impact existe lorsque la consommation bearse. L’explication en est que lorsque la Bourse baisse, les privates ayant des revenus liés aux actions détenus (rentiers) voient leur pouvoir d’achat diminuer et donc réduisent leur consommation, ce que l’on appelle en économie l’effet richesse La deuxième raison pour laquelle la Bourse peut impacter la croissance réside dans le canal de financement des entreprises. Lorsque les cours sont en baisse, les entreprises n’arrivent plus à se financer par la vente de leurs actions (augmentation de capital). Dans ce cas précis, la Bourse en chutant empêche la croissance entrepreneuriale et par extension la croissance économique.

Pourquoi les marchés financiers américains et le BTC sont autant impactés par la croissance économique ?

Les États–Unis vivent une period économique assez compliquée qui a poussé la fed a durcir sa politique de croissance. En effet la peur d’un envol de l’inflation et l’ombre de la crisis de 2008 pousse les dirigeants économistes à faire subir une récession à l’économie américaine. Cette politique récessive se ressent dans la Bourse du Nasdaq qui a chuté il ya quelques mois, entraînant avec elle les cryptomonnaies, comme le BTC, qui étaient très prisées des investisseurs américains minuésentqu’à aux États-Unis).

Si les États-Unis connaissent souvent des hauts et des bas dans leur croissance économique ces dernières années c’est essentialllement due au fait que les américains possèdent un patrimoine boursier plus conséquent que les européens. Nombre d’américains investissent la totalité de leurs économies dans la Bourse ce qui cree un effet de balancier qui peut soit leur être favorable if favorable au regard des alléas économico-politique. Les entreprises américaines s’appuient aussi beaucoup plus sur les actions en Bourse, au contraire des entreprises européennes qui se tournent plus vers le prêt bancaire. Autant de raisons qui font des États-Unis un état tributaire de ses actifs boursiers, et de la Bourse une vitrine de la croissance économique du pays.

Peut-on encore trader and Bourse en toute tranquillité ?

Si les Bourses et la croissance économique s’impactent mutuellement et s’il arrive en effet, que des crises surgissent qui influent sur les valeurs de certains actifs, enormément d’entre eux restent encore très suirs et comtreme les valeurs’ refuges (or, matières premières) ou encore les actifs verts (green bonds…) représentant plus the 469 billions d’obligations émises (chiffres de 2021) via des plateformes de trading en ligne comme le Broker Avatrade qui sécurise les trades de ses utilisateurs en leur permettant de créer des paper trading, the paramétrer des lignes de trades automatiques avec le copy trading et des informer 24h sur 24 de la santé des marchés financiers qui les interested.

Leave a Reply

Your email address will not be published.