Epargner malgré la chute des marchés, que faire?

Après une hausse spectacular des marchés financiers, les comportements d’épargne des boursicoteurs ont évolué avec la chute brute des marchés. Comment y faire face avec ses finances personales ?

The spectacular increase in financial markets after the health crisis convinced many private investors to take positions in the stock market. Depuis, les comportements d’épargne des boursicoteurs ont évolué avec la chute brutale des marchés.

A la sortie du premier confinement en 2020, les marchés financiers dopés par les liquidités émises par les politiques monétaires ultra-accommodantes ont atteint des sommets. Le CAC 40 did not la capitalization avait fondu lors du premier confinement avait réalisée un bond spectaculare les mois suivants qui s’est poursuiv jusqu’à fin 2021. Le CAC 40 a ainsi atteint son plus haut historique au-dessus des 7,000 points. Cette linear performance attracted boursicoteurs à la recherche de rendezvous.

Du côté des crypto-actifs, la fièvre a emporté les investors. During several months, nothing seemed to stop the emballement autour de ces actifs ultra-volatils. La monnaie phare, le Bitcoin, s’approchait des 70 000 dollars en novembre. La machine s’est depuis grippée. Les espoires de gains faciles des boursicoteurs se sont envolés aussi rapidement que la capitalization de nombreuses crypto-monnaies. The same is true of the financial markets with downward-oriented indices since the beginning of 2022.

Le désarroi des investisseurs particuliers

La période faste n’aura duré qu’un temps. Si courant 2021, le retour de l’inflation et de tensions sur les approvisionements faisait porter des fears sur l’évolution de la croissance économique, c’est bien le contexte géopolitique début 2022 qui a mis un terme à la folle croissance des marchés financiers .

Avec la guerre en Ukraine, les fears sur les approvisionements futures en gas et en pétrole ont fait grimper les prix des matières premières. L’inflation atteint des niveaux records en Europe et aux Etats Unis, la croissance économique a ralenti et l’euro vaut plus ou moins un dollar. Une parité jamais observée depuis 20 ans. Le risque de recession dans les prochaines mois n’est plus un taboo. In consequence, les marchés financiers ont décroché douchant les espoirs des investisseurs particuliers.

Dans cette situation macro-économique, les néo-investisseurs constantent la perte de valeur de leur portefeuille. Les resserrements des politiques des banques centrales en 2022 pour tenter d’endiguer le dérapage inflationniste impactent les flux financiers sur les marchés. Plus que jamais, l’incertitude pèse sur les évolutions futures des grands indices.

Fuir ou maintainer ses positions sur les marchés financiers

En matière d’investissement sur les actions, il est coutume de dire que tant qu’on n’a pas vendu, on n’a pas perdu. Pour les particuliers exposés sur ces actifs, le réflexe est différent. Dans une période baissière, ils peuvent être tentés d’alléger leurs positions pour réduire leurs pertes.

L’aversion au risque est très élevé en France. Les épargnants sont biberonnés aux placements garantis. Des perspectives de performance moins élevés en contrepartie d’un capital sécurisé. Le succès des fonds euros dans l’assurance-vie ou des livrets réglementés prove la faible appétence des Français au risque. Dans leurs choix d’investissement, les épargnants ont tendance à surpondérer le risque de perte sur le potential de gain. L’impact psychologique des pertes dépassé celui des gains. Dans cet état d’esprit, il est normal de constater une plus faible détention d’actifs risqués dans les portefeuilles. In this way, the period 2020-2021 is atypical with the rush of investors certain de réalises des gains importantes en un temps record.

Leur méconnaissance du operation des marchés financiers et des bonnes pratiques en matière d’investissement les a incites à s’exposer davantage sur certains actifs sans diversifique leur portefeuille en cas de retournement des marchés. Ainsi, ils sont nombreux à avoir réalisé des minus-values.

L’impact psychologique de cette mauvaise expérience pourrait les détourner pendant longtemps des marchés financiers. C’est regrettable à plus d’un titre. Sur le long terme, l’investissement sur les actions a des potentiels de performance plus eléfêt que les autres classes d’actifs. Les épargnants en sont même souvent conveniens, mais les fears sur les évolutions erratiques des marchés financiers l’emportent sur cette conviction. They prefer to invest on guaranteed products. Les épargnants ont aussi du mal à se projeter à long terme. Le short terme l’emporte malgré la conscience de devoir préparer leur retreat afin de maintenir leur niveau de vie.

Si la rentrée s’annonce difficile, une note d’espoir est permise. Les marchés financiers ont déjà entériné les mauvaises nouvelles économiques avec des cours en forte baisse. Des ajustements peuvent se produire en septembre et en octobre, mais il nest pas déraisonnable de penser que les marchés vont se maintenir. Il est peut-être l’heure de prendre des positions dès cet été before de partir en vacances.

Leave a Reply

Your email address will not be published.