Guide précieux pour survivre à la Crypto-Apocalypse

C’est probable la fin.

Obyte cryptocurrency value price fall drop;  obyte price down

Toutes les métriques virent au rouge, aux couleurs de la désespérance et de la capitulation.

Hello,

Si vous êtes ici, you suppose que c’est parce que vous avez passé outre tous les conseils, ceux de votre oncle et peut-être même ceux de votre voix intérieure qui vous a appelé à investir modérément. Peut-être même que, comme moi, vous n’avez pas fait vos propres recherches, toutes ces spark plugs sur le graphique ont fini par s’allumer dans votre esprit. Et votre esprit, daltonien sous le coup de l’emotion, n’a pas distingué le vert du rouge : vous avez juste investi. Beaucoup. Plus que vous ne pouvez vous permettre de perdre.

Si je vous en parle si facilement, c’est parce que je sais comment ça se passe.

Alors, entre crypto-degens – ou si vous n’aimez pas l’anglais, disons crypto-tarés si vous préférez- entre crypto-degens, il faut se soutenir. Et c’est bien pour cela que je vous écris. Et j’espere que vous aussi vous reconnaissez que vous êtes bienfoutu. C’est très thérapeutique de le reconnaître. C’est meme la première étape de la guérison (du moins il paraît).

Voyez-vous, j’ai perdu aussi dans les cryptomonnaies. Enormement. Et devine quoi ? Je suis toujours vivant. Plus vivant meme que jamais. Je sais donc où vous en êtes actuellement et croyez-en mon expérience, vous ne mourrez pas. Je sais comment faire pour ne pas mourir. Comment faire pour que, quand la poussière retombera, vous soyez encore debout.

C’est un processus, à suivre étape par étape.

Parce que dans des moments comme celui-ci, il n’y a pas de place pour les explications. Anyway, tu vas écouter et survivre. Anyway, vous ne le faites pas, et vous ne survivrez pas. Vous pourriez penser que c’est un peu exagéré, mais vous auriez tort.

Vous voyez, des experts et des sites web très importants vous disent que vous devez avoir peur, car toutes les métriques sont au gris ou au noir ou au rouge… ou meme en enfer.

Alors allons-y, comment survivre littéralement à la crypto-apocalypse. And 5 étapes faciles à suivre.

Stage 1. Nourriture et eau.

Alors d’abord, il faut continuer à assurer les fonctions vitales. Lorsque les temps sont apocalyptiques comme c’est le cas actuellement, (le prix de toutes les cryptomonnaies est quand même au plus bass et promet de descendre encore plus), cela exige des mesures de fin du monde. Si vous pensez que je plaisante, allez-y maintenant, sortez d’ici comme l’ont fait ces idiots du boom de 2017 et de la crisis de 2018. Ce n’était pas joli, c’est moi qui vous le dis, en 2017 and 2018 : 200 billions de cryptomonnaies jetées au feu, comme ça.

Et donc, je vous le dis, il faut s’alimenter. C’est capital la nourriture. Parce que crever, ça sert a rien. Ceux qui sont morts en 2017, n’ont pas imaginé que le bitcoin allait grimper quand même à 69 000 sacrés dollars en novembre 2021. Il faut s’alimenter. Et je sais que ce n’est pas évident quand on n’a plus rien, avec cette capitulation (le mot capitulation, tu vois, ça vient de caput, qui veut dire la tête ; la capitulation, ça a tendance à vous bousiller le cerveau, je vous parle d’expérience.)

Et il faut continuer à s’hydrater. C’est capital.

Une baignoire reglementaire contient environ 300 liters. Come on, remplissez-moi ça. Et plongez-y, ça fait du bien. Je vous recommanderai aussi l’eau en bouteille, mais ce n’est pas le moment, avec toute cette affaire, the rechercher la sainte bouteille de luxe norvégienne.

Prenez ce que vous pouvez avoir et tant que l’electricité est encore connectée, vous pouvez toujours faire bouillir l’eau de pluie si nécessaire.

Stage 2. Armes et securité

Une fois que vous avez obtenu assez d’eau et de conserves, vous devez vous équiper.

Si vous n’avez pas accès à des armes à feu ou si vous vivez dans une ville où l’on vous traite comme un enfant, le mieux est the trouver des armes dès que possible. Batte de baseball, club de golf, demonte-pneu. N’importe quoi.

Stage n°3. Abri et chaleur

Il n’y a pas de Métavers ou de terre pixelisée qui puisse vous aider à vous réchauffer et à vous protéger. Non, c’est faux. C’est also real que possible. Si vous vivez dans un dortoir, une colocation ou tout autre endroit où il ya une chance, même infime, qu’il y ait des HODLERS, des Apes, des Degens ou toute autre personne liée à une crypto-sous-culture, vous devez sortir maintenant !

Vous ne saurez jamais jusqu’à ce qu’il soit trop tard.

J’ai deja vu ça avant. Le gamin tranquille au bout du couloir, qui reste seul et joue aux jeux vidéo ? Eh bien, ce que vous ne savez pas, c’est que ce gamin n’a pas dormi depuis des jours, qu’il regarde des écrans rouges de la mort sans arrêt depuis des heures, que sa chemise est couverte de macaronis au fromage au micro-ondes des jours précédents, que du Mountain Dew coule dans ses veines et qu’il regarde sa vie s’écrouler. Il est prêt à exploser à all moment et vous ne voulez pas être là quand ça arrivera. Croyez-moi.

Si vous êtes dans une ville, c’est généralement une bonne idée de sortir, à moins bien sûr que vous puissiez sécuriser et protéger tout le périmètre, y compris de haut en bass.

Quittez la ville maintenant, avant qu’elle ne soit envahie et infestée ! Et n’allez pas and more. Les baleines, vous vous souvenez des baleines qui ont accumulé et qui commencent à se poser des questions ! Je repète, n’allez pas en mer.

Stage 4. La pensée positive

La positivité a reussi à Justin Bieber, Oprah Winfrey et autres. Will Smith also s’y est mis récemment on m’a dit. a marchera pour vous aussi. Vous devez juste croire que vous allez vous en sortir mieux et vous devez arrêter de vous morphondre. Ce qui est fait est fait, ce qui est perdu est perdu.

Un ou deux tricks que j’ai appris de mon bon ami Jocko Willink (Navy Seal) est que les pompes sont le meilleur ami d’une personne déprimée. Essayez de faire une centaine de pompes. Le sang circule, la sueur coule, on se sent vivant.

Respirez, springment. Respirez profondement. Donnez-vous du temps, philosophez. Pratiquez la meditation consciente et toutes ces choses. N’ayez pas peur de vous faire face. Vos cryptos ont plongé et non pas vous. Alors rasez moi cette barbe hirsute. Pensez a votre voisin qui risque de vous prendre pour un clochard qui veut squatter l’immeuble.

N’ayez pas peur de vous ouvrir à des personnes de confiance. Et surtout, ne faites pas cette tête d’enterrement. Vous avez quand même survécu à la pandémie de la COVID. Il ya eu mille petites morts dont vous auriez pu mourir. Mais vous voilà toujours debout.

Évidemment, tout ceci n’est qu’une satire. Elle nous est inspirée par toutes ces personnes qui disent la morosité actuelle des marchés de cryptomonnaies nous prépare à une veritable crypto-apocalypse.

Source : librement adapté de hackernoon.com

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

User Image

Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthusiasm. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

Leave a Reply

Your email address will not be published.