La licorne franco-americaine Symphony reste à l’écoute des marchés financiers

“Mes pouvoirs sont ordinaires. C’est mon application qui m’apporte le success.” Brad Levy, le pdg de Symphony, a repris cette citation du mathématicien Isaac Newton lors de la presentation fin avril à Londres, des nouveautés de sa plateforme de collaboration sécurisée destinée aux marchés financiers. Elle symbolise bien l’offre produits de la licorne franco-américaine qui a installé début 2018 son center de R&D à Sophia Antipolis.

Il ya quelques jours, nous avons demandé au dirigeant américain ce qu’il pensait de la situation actuelle des marchés financiers.

Vous avez succédé au Français David Gurlé, le fondateur et conductorant de Symphony il ya près d’un an. Comment cela se passe-t-il?
J’ai rejoint Symphony il ya trois ans et en suis devenu le pdg le 1er juin dernier. Nous avons affiné notre stratégie et identifié les communautés avec lesquelles nous souhaitons intensifier notre collaboration: nous ciblons toujours la banque mais des secteurs plus spécifiques comme les marchés à revenus fixes [produits de dettes à court ou long termes, ndlr]

N’étant pas encore très digitalisés ni automatisés, ils exigent une forte intervention manuelle. Nous essayons d’apporter des solutions aux utilisateurs que sont les gestionnaires de portfolios.

Vous étiez récemment à Londres pour y presenter vos innovations. Quelles sont elles?
Cela fait huit ans que notre plateforme de communication existe et grâce à deux acquisitions réalisées en 2021 – Cloud9 Technologies et StreetLinx –, nous pouvons proposer notre solution Embedded Collaboration Platform.

Disponible sur différents supports (appli mobile, web…) et en mode SaaS, elle s’intègre à tous les autres systèmes et plateformes utilisées par nos clients: elle intègre aussi les SMS, WhatsApp, WeChat, Zoom et Teams depuis peu.

Notre objectif est de nous focaliser sur l’expérience utilisateur, la rendre facile, ergonomique et sécurisée de bout en bout. Nous sommes plus qu’un logiciel; nous permettons à nos 600,000 utilisateurs et 1,000 clients répartis dans le monde entier d’avoir accès à leur communauté via la visioconférence, le chat, l’intégration des clients…

Avez-vous ressenti l’impact de la guerre en Ukraine sur les marchés financiers ? L’exclusion de trois nouvelles banques russes du système Swift vous affecte-t-elle?
L’impact de l’embargo sur les banques russes est minimal pour Symphony. Nous avons dû régler deux ou trois problems concernant la situation d’employés et de clients mais tout est rentré dans l’ordre.

And revenge, j’avais écrit, dès janvier, un article sur la volatilité de la situation current dans le monde. La guerre en Ukraine, l’inflation et la hausse des taux d’intérêt viennent s’ajouter au changement climatique, à la Covid, à la situation géopolitique et au yo-yo des cryptomonnaies…

Nous vivons dans un monde connecté et interdependant or les défis sont importants. Il ya aussi ce que j’appelle les 3V: une Volatilité qui frappe à une Vitesse plus rapide va créer plus the Variables. Il y aura des gagnants certes mais aussi des entreprises qui seront impactées.

Notre rôle chez Symphony est d’aider nos clients à surmonter cette volatilité.

And 2018, vous avez délocalisé une grande partie de votre R&D californienne à Sophia Antipolis. Quelles sont, selon vous, les prochaines tendances du secteur bancaire?
La data science. Comment donner aux gens l’accès a leurs données ainsi qu’à d’autres susceptibles de les intéresser. Notre rôle, dans le futur, sera de fournir à nos clients des tools pour améliorer leur business, les aider à comprendre ce qui se passe pour passer à l’échelle.

Nous avons installé à Sophia Antipolis notre principal center de développement qui emploie 150 collaborators (25% de notre effectif total) ; c’est là que sont développées et testées nos solutions. J’y suis déjà alle [Brad Levy est basé à New York, ndlr] et les bureaux et la technopole sont très agréables.

J’y reviendrai bientôt car Symphony participera le 11 juillet à l’événement Choose France [rendez-vous dédié à l’attractivité de la France, ndlr]† Nous conservons notre engagement envers votre pays où nous avons de nombreux clients. Nous allons continuer à grandir en faisant de la croissance organique qui s’accéléra dans le temps.

Leave a Reply

Your email address will not be published.