la revalorisation des pensions prévéd par le gouvernement couvre-t-elle l’inflation?

Après une hausse de 1.1% en January, les pensions vont être revalorisées à hauteur de 4% avec effet retroactif en juillet. Mais sur l’année, les retraités vont continuer à voir leur pouvoir d’achat grignoté par l’inflation. Explanations.

Nuit de tensions à l’Assemblée nationale. Dans le framework de l’examen du projet de budget rectifié, les députés sont revenus Wednesday sur le unblocage d’une envelope de 500 million d’euros supplémentaires pour revaloriser les pensions de retraite.

Against the government’s opinion, 186 deputies Nupes, RN and LR spoke a few hours later in favor of an amendment providing for a cumulative revaluation of pensions of 5.5% in 2022. During a second deliberation, the Gouvernement a finale eu le dernier mot en obtenant une revalorisation des pensions de 4% retroactively in juillet, après +1.1% en janvier. Soit une hausse cumulée de 5.1% (1.011 x 1.04), plus faible que celle reclamée par une partie de l’opposition.

This 5.1% corresponds to the inflation estimate formulated by the government for the entire year 2022. 1% en 2022: 1.1% en janvier et 4% depuis juillet”, a d’ailleurs reagie Bruno Le Maire sur Twitter. Les députés d’opposition qui réclamaient une hausse de 5.5% sétaiten calqués pour leur part sur les prévisions de l’Insee.

L’inflation pas compensée sur l’ensemble de l’année

In reality, these two revalorisations des retraits ne permettent pas de couvrière pleinenne l’inflation de 2022. Pour y parvenir, il aurait fallu que l’augmentation consentie à partir de juillet soit bien more importante, ou, à défaut, qu’elle s ‘applique avec effet retroactif au 1er janvier.

Let’s take the example of a retiree receiving a pension of 1000 euros per month in 2021. The same pension has been increased to 1011 euros from January to June with an increase of 1.1% decided at the beginning of the year. , et sera de 1051.44 euros sur les six derniers mois de l’année compte tenu de la nouvelle revalorisation de 4%. This corresponds well, from July 1, to a global increase of 5.1% compared to the end of 2021.

Sur l’ensemble de l’année en revanche, notre retraité perd du pouvoir d’achat. Au total en 2022, il aura touché 12,374.64 euros (1011 euros per month between January and June, 1051.44 between juillet and décembre), against 12,000 euros in 2021. Soit une progression de 3.1%, loin du niveau de The inflation estimate is 5.5% on average over the entire year.

Pour compenser intégralement l’inflation, l’ampleur de la revalorisation de juillet aurait dû être de l’ordre de 8.7%. Dans ce cas, notre retraité aurait perçu 12,660 euros sur l’année (around 1099 euros par mois entre juillet et décembre), soit une hausse de 5.5% équivalente aux projections d’inflation de l’Insee sur l’ensemble de l ‘année 2022.

A titre de comparison, l’évolution du Smic, va, elle, rester strictly corrélée à l’inflation. In August, the salary minimum will know its third revaluation since January (+2.1%, after +2.65% in May and +0.9% in January). A supposer que ce soit la dernière de l’année, un salarié payé au Smic percevra au total 15,634 euros environ en 2022, contre 14,850 euros l’an passé. Soit une progression de 5.3%, situate entre la forecast d’inflation moyenne du gouvernement et celle de l’Insee.

New revaluation in 2023

Si les revalorisations des pensions de retraite de base ne pas de compenser la hausse des prix en 2022, Bruno Le Maire a nevertheless pris “l’engagement” ce mercredi sur France inter d’une nouvelle augmentation “en January 2023 (… ), parce que l’inflation va augmenter d’ici là”.

Quant aux retraits complémentaires, le coup de pouce n’interviendra pas avant novembre. A cette date, les gestionnels de l’Agirc-Arrco, régime des salariés du privé, se reuniront pour décider d’une eventuale revalorisation et de son ampleur.

Paul Louis with Pierre Kupferman

Leave a Reply

Your email address will not be published.