La transformation du marché financier chinois

Le marché chinois onshore offre des opportunités, notamment après les récents changements réglementaires.

Jusqu’à présent, la Chine est restée relativement inexploitée pour les investisseurs en quête d’alpha, raison pour laquelle UBS O’Connor a élargi son offre en consequence. Les changements réglementaires significatifs apportés sur les marchés d’actions chinois créent de nouvelles opportunités d’investissement. Celles-ci permetent aux investisseurs professionnels de réaliser des yields aussi bien avec des positions longues qu’avec des positions courtes. En même temps, ils peuvent gérer un éventail de risques de façon dynamique et bien plus aisément qu’auparavant.

Profiter de la liquidité accrue du marché des actions A

La vision d’UBS O’Connor sur la Chine repose sur deux piliers, comme l’explique Andrea Albert, Responsable régional des spécialistes de l’investissement EMOA/CH chez UBS O’Connor:

«Premièrement, les recent changements réglementaires devraient modifier fondamentalement les caractéristiques opérationnelles à long terme du marché chinois d’actions onshore. Grace à ces changements, les investisseurs professionnels pourront notamment prendre des positions longues et courtes tout en gérant de manière dynamique toute une série de risques d’investissement. Deuxièmement, les marchés chinois onshore présentent un certain nombre de caractéristiques positives qui créent un environnement favorable aux investisseurs en valeur relative. Le marché chinois des actions de catégorie A («A-Shares» ou actions A) est analysé de manière moins approfondie que les marchés internationaux. UBS O’Connor dispose of the capacities of the local investigations et peut ainsi obtenir des informations extrêmement précieuses que nous intégrons dans notre processus d’investissement.

Par ailleurs, la participation des investisseurs Privés au marché d’actions y est plus élevée que sur les marchés occidentaux. Cette predominance des investisseurs prives entraîne de fortes fluctuations de la dynamics et des distorsions de valorisation, qui offrent des opportunités d’alpha uniques, tant du côté long que short.

The plus, la liquidité du marché chinois des actions A s’est considérablement accrue. Les volumes échangés quotidiennement sont désormais supérieurs à ceux du reste de l’Asie et de l’Europe reunis. Cela cree des points d’entrée et de sortie attractifs et nous a permis de proposer ce fonds au format OPCVM à liquidité quotidienne.»

La stratégie China Long/Short

Lancée en novembre 2019 dans le cadre de l’approche multi-stratégiescentrale, la stratégie China Long/Short bénéficie de la perspective global d’UBS, combinée à une forte presence onshore de la franchise UBS et à une expertise locale. La stratégie s’appuie sur les principles éprouvés de longue date d’UBS O’Connor en adoptant une approche fondamentale tout en conservant un profil non directionnel qui permet d’obtenir des performances ajustées du risque attractives avec de faibles corrélations avec les action chinois. Une gestion active des risques est mise en œuvre afin de protéger le capital et de limiter le risque de perte.

UBS O’Connor s’attache à développer à la fois son modèle économique et son approche d’investissement afin the refléter les besoins d’investissement de ses clients et the générer de l’alpha de manière consequente. C’est pourquoi UBS O’Connor offre aux investisseurs un accès à des stratégies alpha à forte conviction sélectionnées de manière indépendante, afin de leur permettre de s’engageers directement dans certaines des opportunités d’investissement les plus interessantes. La stratégie China Long/Short a été lancée en September 2021 and tant que fund OPCVM autonomous.

Pour en savoir plus sur le «cas d’investissement China Long/Short» par le CIO d’UBS O’Connor, Kevin Russell (uniquement pour les investisseurs professionnels / qualifiés), click ici

Leave a Reply

Your email address will not be published.