Le bitcoin passe sous la barre des 25,000 dollars

La reine des cryptomonnaies vient de passer sous la barre des 25,000 dollars, plongeant à son level le plus bas depuis fin 2020.

Le marché des cryptomonnaies est en chute libre depuis ce weekend, dans un contexte de fortes tensions économiques et de resserrement des politiques monétaires.

Au moment de la rédaction de ce papier, la reine des cryptomonnaies, le bitcoin, a chuté de 10% depuis ce dimanche, s’échangeant à moins de 25,000 dollars. Il s’agit du level le plus bass depuis décembre 2020. L’actif a perdu 65% de sa valeur par rapport à son plus haut historique en novembre dernier, for $69,000. Même il ya un mois, lors du crypto-crash sur le marché, le bitcoin n’était pas descendu and dessous des 26,000 dollars.

Ce faible level s’inscrit dans un contexte économique tendu: la semaine dernière, les Etats-Unis on annoncé connaître leur plus forte flamblée des prix depuis 40 ans, avec une inflation à la hausse de 8.6% sur un an.

Comment explain une telle chute?

Depuis plusieurs mois, le marché des cryptomonnaies est de plus en plus corrélé au Nasdaq, l’indice technologique américain. Ce lundi, dans un contexte économique morose, le Nasdaq chute de plus de 3.5%, ce qui peut notamment expliquer une chute sur le marché des cryptomonnaies.

Alors que le marché des cryptomonnaies (bitcoin et autres cryptommaies réunies) est beaucoup plus petit – avec une capitalization actuelle d’un peu moins de 1,000 milliards de dollars – que le Nasdaq, une chute de l’indice technologique man se important ressent sur ce marche. Si paradoxalement, la corrélation entre le bitcoin et le Nasdaq ne s’était pas observée aux premiers jours de la guerre en Ukraine, elle a repris en intensité depuis début mars.

Les valeurs tech et les cryptomonnaies sont parmi les actifs les plus sensibles aux politiques des banques Centrales, et notamment de la banque Centrale Américaine (la Fed). Globalement, sur les années 2020 et 2021, il y avait de fortes liquidités sur les marchés injectées par les banquescentrales pour soutenir les économies en pleine pandémie.

Cela a provoque une boome du marché des cryptomonnaies et du Nasdaq ainsi que des autres actifs risqués. Mais l’année 2022 est différente et le contexte économique a changé: récemment, la banque Centrale américaine avait notamment relevé ses taux pour lutter contre l’inflation. Face au resserrement de la politique monétaire de la banque central américaine, les investissements sur les actifs les plus risqués sound and repli. Il ya moins d’argent en circulation dans les marchés financiers, et cela pénalise le Nasdaq et les cryptomonnaies.

De manière générale, le marché des cryptomonnaies étant plus petit (1000 billions de capitalisation) que le Nasdaq (19,276 billions selon Factset), il est aussi sujet à plus de volatilité. Un repli du Nasdaq ainsi tendance à se traduire par une chute encore plus forte du marché des cryptomonnaies.

D’autres cryptomonnaies et stablecoins chutent, des sociétés dans la tourmente

Dans ce contexte de chute du bitcoin, les dix cryptomonnaies ayant les plus fortes capitalization du marché selon coinmarketcap chutent, à l’instar de la deuxième cryptomonnaie en terme de capitalisation, l’ether. Elle plonge de plus de 17% depuis dimanche, s’échangeant au moment de la rédaction de ce paper autour de 1,200 dollars. The meme, la cryptomonnaie solana chute de 20% et le dogecoin chute de 18%.

Par ailleurs, un phénomène que l’on avait observé il ya un moins avec le crypto-crash, refait surface: la destabilization de certains stablecoins. Il ya un mois, le terra usd (UST) de la blockchain Terra s’était effondré, en perdant son ancrage face au dollar. Ce lundi, deux nouveaux stablecoins viennent de perdre leur ancrage face au dollar: l’USDD et l’USDN.

Pour rappel, un stablecoin (ou cryptomonnaie stable) est un crypto-actif (ou actif numérique) qui est arrimé à une monnaie fidiciaire comme l’euro ou le dollar. Un stablecoin peut aussi être adossé à d’autres actifs (comme par l’exemple l’or). C’est ce qu’on appelle le sous-jacent du stablecoin.

Lorsque le cours du sous-jacent varie a la boom or a bear, la valeur du stablecoin doit s’aligner sur ce dernier. La promesse est de tenir en permanence la parité, par exemple 1 UST = 1 dollar. Cet ancrage à une devise s’appelle aussi un “peg” (“arrimage” en anglais). Lorsqu’il ya un écart entre la valeur du sous-jacent et celle du stablecoin, on parle de “dé-peg” ou “perte de parité”.

Dance in the context of the nouvelle chute sur le marché des cryptomonnaies, des sociétés qui couraient un risque de liquidité se retrouvent dans la tourmente. C’est le cas notamment de la société Celsius. Le géant américain du staking et du lending a annoncé cel lundi à ses clients qu’ils ne pouvaient plus transferer ni recevoir leurs fonds en cryptomonnaies.

Leave a Reply

Your email address will not be published.