Le Cac 40 aidé par le sector bancaire, malgré la contraction de l’activité en zone euro, Actualité des marchés

The Paris Stock Exchange started the month of August on a limited gain, the solid results of the bank HSBC and the departure of the first load of Ukrainian grains from the port of Odessa, allowing to cushion the degradation of the manufacturing activity dans la zone euro. The PMI index established by S&P Global retreated to 49.8 points in the final data of July, against 52.1 in June, marking the first passage below the threshold of 50 points, synonymous of contraction of the activity, since June 2020.

This degradation, which reflects the increase in recession risks, is accompanied by an alleviation of tensions in supply chains and « d’une forte attenuation des tensions inflationnistes dans le secteur manufacturier », but not in the energy sector, points out Chris Williamson, chief economist at S&P Global. Il note également que les pénuries de gas viendront entraver davantage les niveaux d’activité, dont la contraction risque de s’accelerant.

A mi-séance, le Cac 40 gain 0.40% à 6,474.04 points dans un volume d’affaires de 620 million d’euros. Ailleurs en Europe, le Stop de la Bourse de Frankfurt prend 0.35% et le FTSE Mib milanais 1.33%. Les contrats futures sur indices américains cèdent entre 0.1% et 0.2%.

La Fed pas si « dovish » qu’il n’y paraît

Les places financières mondiales ont signe en juillet leur meilleure mensuelle depuis 2020, grâce à des publications d’entreprises globalement favorable et au sentiment que la Réserve fédérale américaine pourrait réduire l’ampleur de ses prochaines resserrements monétaires.

This interpretation of the future evolution of the monetary policy of the American central bank is judged to be the least optimistic by economists, as Neel Kashkari, the president of the Minneapolis Fed, reaffirmed on Sunday that the main objective of the Réserve fédérale est de ramener l’inflation vers les les 2%, tandis que son colleague de la Fed d’Atlanta, Raphael Bostic, a declara peu avant que beaucoup reste à faire in termes de serrerement monétaire.

BNY Mellon recommende d’ailleurs de ne pas parier sur un virage plus “dovish” de la Fed en matière de taux d’intérêt. « Nous pensons que la conférence de presse [de Jerome Powell] contenait en réalité certains éléments ‘hawkish’, dont les 78 different allusions à l’inflation dans la transcription de 26 pages. Il nous pariît clair que la Fed est loin d’être sur le point de conclure que l’inflation revient sous contrôle, et que d’autres relèvements seront necessaires, même au prix d’une légère recession et/ou d’un affaiblissement du marché du travail », écrit John Velis, strategiste Forex et Macro Etats-Unis chez BNY Mellon.

On the bond market, the yield on the 10-year American bond is up 3 basis points at 2.67%, while that of the Italian BTP of the same maturity stabilizes around 3.01% after passing under the seuil des 3% pour la première fois depuis mai.

Air France-KLM et les banques en vue

The week that begins will be animated by the monetary decisions of the Bank of Australia and the Bank of England, by the meeting of OPEC, which should decide on the evolution of its production for the month of September, as well as par le report sur l’emploi de juillet aux Etats Unis.

Les publications d’entreprises vont également se pursuivre avec environ 170 sociétés du S&P 500, dont Capterpillar, AMD, Starbucks et Uber, sans oublier les européennes BP, Merck, BMW, Infineon, Bayer, Beiersdorf, Lufthansa et les asiatiques Alibaba et Nintendo. In France, cinq composantes du CAC 40 will unveil their quarters, à savoir : Bouygues, Axa, Société Générale, Veolia Environnement et Crédit Agricole.

Air France-KLM progress de 5.1%, dopé par une note de HSBC, passé de « conserver » à « achat » sur le titre du transporteur aérien.

BNP Paribas monte de 1.5%, Credit Agricole de 0.4% et Société Générale de 1% après les résultats trimestriels meilleurs que prévue du sino-britannique HSBC, qui a bénéficié de la hausse des taux d’intérêt et s’est engagée à ramener, dès que possible, son dividend au niveau d’avant la crise sanitaire. La banque a par ailleurs relevé ses prévisions de profitability en tablant sur une croissance de ses revenus. In London, HSBC advances by 5.8%.

Bolloré gagne 3%. The group has published a strong increase in results for the first half of the year, supported in particular by the good performance of its transport and logistics activities. Sa filiale à 29.5% Vivendi prend pour sa part 1.3%.

The automobile sector is pursuing its recent rebound, driven by the good quarterly performances of Renault and Stellantis, and despite the announcement of a 7.1% drop in new vehicle registrations in France last month. Renault engrange 4.7%, Stellantis 2.7% et Faurecia 3.3%.

Vinci cede 0.5%. Grupo Aeroportuario del Centro Norte (OMA), announced that it has received a letter from the investment fund Fintech Advisory concerning the indirect sale of 29.9% of the capital of the Mexican airport group to a branch of Vinci Airports for a total amount of 815, 4 million dollars (797.3 million euros).


Leave a Reply

Your email address will not be published.