Les finances publiques locales 2022 – Fascicule 1

Une situation très favorable des finances des collectivités locales en 2021

Alors que les collectivités locales avaient été relatively épargnées en 2020 au regard de la degradation des comptes de l’État et des organisms de sécurité sociale, le strong rebound de l’activité économique en 2021 contributed à l’amélioration de leurs finances. The deficit of local public administrations (APUL), which reached €3.5 billion in 2020, is limited to €0.6 billion in 2021. It remains significantly lower than that of the state (- 143.8 billion €) et plus faible que celui des organisms de sécurité sociale (- €16.9 billion). In terms of real products for the operation of local authorities, they have increased by more than 5% in 2021, reaching a level of 3% above the pre-crisis level. This forte results mainly from the dynamism of fiscal revenues linked to the economic recovery (+4.2% between 2019 and 2021). Par ailleurs, la hausse des produits de fonctionnée, supérieure à celle des charges, se traduit par une progression de l’épargne de 6.4 Bn€, pour attreiner un niveau inédit. Cependant, comme dans les années passés, la situation d’ensemble des collectivités ne rend pas compte de la stronge heterogeneité des individual situations – constat qui lead la Cour à recommander la recherche d’une plus grande solidarity et d’une meilleur repartition des ressources between collectivities.

Un bloc communal qui retrouve une situation financier très favorable

The communes – except those with more than 100,000 inhabitants – have reconstituted in 2021 a level of gross savings higher than their pre-crisis level, thanks to a rebound of more than 10%, and their operating products have increased by 4 .3%. This second year of the mandate cycle is atypical in the measure where the investment expenditure (€38.5 billion) increases by 4.9%, under the effect of the delayed operations delay in 2020, but also in terms of funding du plan France Relance conduit par l’État. Ces cofinancements sont intervenus alors que le bloc communal disposait déjà d’une forte capacité d’autofinancement. Therefore, the sustainability of the debt of the communal bloc has remained under control in the wake of the crisis. Nevertheless, la progression des expenses de fonctionnel est redevenue un point de vigilance.

Les départements: une situation s’améliorant nettement grâce à des recettes d’un niveau exceptionale et des éspéhensiones sociales moderés

The situation of the departments improved significantly in 2021 thanks to a record level of expensive mutation rights (+ 27%) and a moderate change in social expenditures (+ 1.5%). The exercise 2021 was marked by the implementation of the local fiscal reform. Le produit de la taxe foncière sur les properties bâties est replaced by a fraction of TVA. Cette refonte du panier fiscal tends to reinforce la part des recettes des départements. Grâce à une évolution more important des recettes (+ 6.5%) than des expenses (+ 1.4%), l’épargne globale des départements connaît une forte progression allowing d’accruitaire leur effort en matière d’investissement (+ 10 %). Malgré un niveau élevé d’autofinancement, les départements ont eu davantage recourse à l’emprunt qu’en 2019. However, leur encours de dette diminue par rapport à 2020 (- 1.6 %), améliorant ainsi leur capacité de desendettement (2 ,8 années d’épargne brute).

Les régions : une capacité à maintenir un fort niveau d’investissement grâce à des recettes consolidées

Dans l’ensemble, les régions ont vu leur financier situation s’amelioreur en 2021. En effet, l’accord de partenariat État-régions du 28 septembre 2020 leur a permis de ne pas subir en 2021 les consequences de la baisse de la contribution de la valeur ajoutée des entreprises sur leurs recettes de fonctionnée. As they know, an increase of €1.5 billion (+ 5.4%) in 2021. Their gross savings have been restored (+694M, or +13.7%) and their average debt ratio has improved lingerie de 6 ans. In addition, the operation charge of the regions has increased by 3.5%, notably due to the health crisis, which prolongs the increase in real investment expenditures (+4.2%).

Leave a Reply

Your email address will not be published.