Les marchés financiers s’essoufflent, vigilantes au sujet de l’inflation

Les marchés européens s’essofflaient Wednesday et Wall Street devrait suivre le même chemin, après leur bond de la eveille, les preoccupations linked à la hausse des prix restant tenaces avec la cherté du pétrole et un marché obligataire tendu.

Après une ouverture en tide hausse, les indices européens effaçaient une parte de leurs gains de la evell: Paris cédait 0.75%, Frankfurt 0.57% et London 0.46% vers 15h15 GMT.

Un repli s’annonchait aussi à Wall Street, compris entre 0.55% et 0.93% pour les trois principaux indices en pre-séance.

Mardi, les marchés s était montrés optimistes après des signes d’un déconfinement progressive en Chine et des statistiques américaines de bonne facture showing notably that les consommateurs ont continued à dépenser malgré une élevé inflation.

“Certes, la situation sanitaire s’améliore en Asie mais l’assouplissement des restrictions est mené à pas comptés” et “surtout, l’inflation continues de menacer l’économie mondiale”, summarizes Franklin Pichard, directeur général de Kiplink Finance.

Inflation in the euro zone stabilized at 7.4% in April, a level that remains well above the 2% objective of the European Central Bank, according to Eurostat. Au Royaume-Uni, le taux d’inflation a bondi à 9% en avril sur duze mois, un record en 40 ans.

Partout, les tensions inflationistes font craindre pour la santé des entreprises et la croissance mondiale.

The president of the American central bank, Jerome Powell, said on Tuesday that the last institution should act “more aggressively” if the American inflation does not decrease assez rapidement.

De quoi faire grimper les returns des bons du Trésor américain Wednesday: the short-term one (2 years), very sensitive to inflation, montait à 2.71% and the long-term one (10 years) se rapprochait de nouveau de la barre des 3%, à 2.99%.

La Fed a commencement en mars à relever ses taux directeurs afin de faire ralentir l’inflation qui est au plus haut depuis 40 ans. De nouvelles hausmes should be decided être décidés lors des deux prochanes meetings, mi-juin et fin juillet.

La BCE n’a pour sa part pas encore reserré ses taux mais la probabilité qu’elle le fasse dès juillet s’est renforcée comme témoigne le taux d’emprunt allemand à deux ans, au plus haut depuis 2011.

“Les investors vendent les bonds qu’ils detenienten pour acheter les suivantes, en se disant que les taux seront encore plus eléfêts” et qu’ansi les émissions obligataires offiront des rendnings meilleurs, explique Alexandre Baradez, analyst chez IG France.

Purchase intention chez Siemens Energy

The German group Siemens Energy announced on Wednesday its intention to buy back all the outstanding shares of its subsidiary Siemens Gamesa, a specialist in wind power, in order to withdraw from the stock market. The title Siemens Energy advanced by 2.89% to 17.28 euros.

Les autres valeurs du sector se portaient bien à l’instar de EON (+2.09%), RWE (+3.15%) ou Engie (+2.06%) et Neoen (+1.96%).

Le luxe s’effiloche

Burberry repassait slightly dans le vert, grappillant 0.22%, après avoir reculé sensibly dans la matinée pour avoir devoilé un benefice en lège hausse pour l’exercice de calé 2021/2022, pâtissant notably du regain de Covid-19 en Chine où il est très present

La majority du sector évoluait dans le rouge, à l’instar de Kering (-0.74%), LVMH (-0.51%), Hermès (-1.01%) or Moncler (-1.02%).

Le pétrole et le dollar plus forts

Les prix du pétrole étaiten en hausse Wednesday, poussés par les risques de rupture d’approvisionement en hydrocarbures russe et de bons macroéconomique indices venant des Etats Unis, premier pays consommateur de brut.

By 11:25 GMT, the barrel of Brent from the North Sea for delivery in July gained 1.24% to 113.32 dollars.

The barrel of West Texas Intermediate (WTI) for American delivery rose by 1.25% to 113.80 dollars.

The American dollar repartait en hausse mercredi avec l’aversion du marché pour le risque, la livre britannique souffrant particularly après avoir bondi la evell. As of 11:30 GMT, the livre was down 0.67% at $1.2409.

The euro eased 0.33% to $1.0515 against $1.0550 on Tuesday.

Le bitcoin lost 0.83% to 29,827 dollars.

Leave a Reply

Your email address will not be published.