Marché : Les fonds placés sur les ETF s’envolent et frôlent les 10,000 billions de dollars

(BFM Bourse) – Les encours des ETF continues the progresser rapidement depuis le début de la pandémie. Un succès qui s’explique notamment par des frais moindres que sur d’autres actifs, un choix très large de produits et la possibilité d’épargner avec de faibles montants.

Les ETF comptent parmi les grands gagnants des actifs financiers de ces dernières années. And our rapproche desormais des 10,000 billions de dollars d’encours dans le monde. Selon les chiffres compilés par le cabinet ETFGI, les encours des fonds indiciels cotés représentaient 9,920 milliards de dollars à fin novembre. Si ce montant est en léger repli par rapport au record d’octobre (9,980 milliards de dollars), du fait notamment de la baisse des marchés financiers le mois dernier, la barre symbolique des 10,000 milliards devrait être rapidement dépassée, que ce soit dès descece old debut 2022.

A titre de comparaison, on peut dire que cela représente l’equivalent de 4 fois la capitalization des entreprises du CAC 40. Et c’est 50% de plus que l’ensemble des actifs financiers détenus par les Français, c’est-à -dire l’argent sur les comptes courants, les actions détenues, les assurances-vie, les Livret A, etc.

Bien sûr, à l’échelle global, c’est encore peu. Selon Allianz, les actifs financiers dans le monde pesaient plus the 200,000 billions d’euros en 2020. La part des ETF reste donc encore modeste, environ 4% des actifs financiers mondiaux. Mais c’est de moins and moins marginal.

Explosion of the encours depuis 15 ans

La progression du marché des ETF reste en effet spectacular. Depuis janvier, les fonds placés sur ces instruments financiers dissolved 24.2%. Sur 5 ans, ce montant a explosé. Il a ainsi progressé de 179% par rapport aux 3,552 milliards de dollars recensés fin 2016 par ETFGI. Et il ya 15 ans, ces placements ne pesaient que 426 millions de dollars. Somehow 23 fois moins!

Pour ceux qui ne sont pas Familiers avec les ETF ou “exchange traded funds”, il s’agit de fonds qui vont répliquer l’evolution des cours d’un panier d’actions, d’obligations, the matières premieres. C’est pour ça qu’on les appelle aussi des trackers. Concretement, prenons un ETF sur le CAC 40. Si la valeur du CAC monte de 1%, votre part dans l’ETF monte de 1%, si le CAC descend de 1%, le prix de votre part descend de 1%.

Comment expliquer un tel succès? Premiere par la simple. On comprend assez vite comment ça marche et on peut, comme ils sont cotés en continu, acheter et revendre ses parts. Deuxièmement, meme avec un petit budget, par exemple 100 euros, vous trouverez des ETF à acheter. Et d’ailleurs, de nombreuses applications -les fameux robot advisors- se sont lancées autour de ça, pour aider les gens à épargner en cumulant des petits montants. Et souvent, il ya des ETF derrière. Donc ça permet à tout le monde d’investir, en private aux jeunes qui débutent et ne disposent pas de gros moyens.

Troisièmement, il ya un très large choix d’ETF. Cela permet de pouvoir répliquer un indice prive ou the choisir des thematiques pour surfer sur the grandes tendances. Par exemple un ETF sur les nouvelles technologies ou un ETF bass carbone. Ce qui correspond là encore assez bien aux aspirations des nouvelles générations de boursicoteurs.

Des frais particulièrement faibles

Anyway, les frais de gestion sont particulièrement faibles. On est généralement at 0.3% par an. Cela peut être un peu plus mais parfois c’est encore moins. En tout cas, comme toujours, il faut se renseigner et bien regarder les frais avant d’acheter.

Il faut aussi rappeler qu’il peut y avoir des risques. Par exemple que votre ETF ne soit pas liquide, c’est-à-dire que vous ayez du mal à acheter ou revendre vos parts. C’est pourquoi il semble plus sûr de miser sur des ETF avec de gros encours, avec davantage d’investisseurs impliqués. Ensuite, les gens ont tendance à oublier que si vous prenez un ETF liée à une thematique, vous devez supporter le risque qui concerne cette thematique. Imaginons un ETF sur les sociétés liées aux voitures électriques. Si d’un coup le marché s’effondre car on passe au tout hydrogène, votre épargne va fondre rapidement. C’est donc plus risqué que de miser sur un ETF qui réplique un grand nombre de sociétés variées, comme un tracker du S&P 500.

D’ailleurs, selon récente une note de la Banque Richelieu, près de 50% of the ETF thematics launches au cours des dix dernières années ont disparu. And fait c’est assez simple à comprendre. Si l’encours placé baisse trop drastiquement, avec les faibles frais appliqués, les gestionnaires d’ETF ne peuvent plus vivre et doivent donc tout couper. C’est pourquoi il faut diversifier votre épargne, y compris avec les ETF, en mixant par exemple ETF thematiques et ETF sur des indices larges (Nasdaq, Euro Stoxx 50, etc.).

Jean-Louis Dell’Oro – ©2022 BFM Bourse

Leave a Reply

Your email address will not be published.