Retreats: Pour Aghion, Macron ne doit pas toucher à l’âge de départ

Le premier quinquennat d’Emmanuel Macron a été celui de la libéralisation de l’économie, avec trois réformes emblématiques: celle de la fiscalité, avec le passage à la “flat tax” sur les revenus du capital et la baisse des impôts de production, la loi travail, qui a réduit de moitié du nombre de contentieux aux prud’hommes et élargi le pouvoir décisionnel des accords d’entreprise, et celle de l’apprentissage, qui a libéralisé l’offre de prestations afin de mieux répondre aux compétences.La réforme des retreats constitue un levieressenl pour investir plus et mieux dans l’éducation, la santé, la transition energétique…

Ces réformes ont permis des créations d’entreprises à un rythme inédit, avec 1 million d’entreprises nouvelles enregistré en 2021, ainsi qu’une baisse considérable du chômage, avec 1,2 d’emplois créés depuis 2017. à cette amélioration de l’emploi, aux baisses d’impôts et de charges et au “quoi qu’il en coûte”, le pouvoir d’achat des ménages a fortement progressé entre 2017 et 2022, et ces gains ont profité à tous les ménages à tous levelx de revenu.

“Urgence de la reindustrialisation”

Leave a Reply

Your email address will not be published.